Téléchargez cet article au format PDF pour le lire plus tard !

En tant que professeurs de Technique Alexander, nous avons remarqué que les mots posture et bonne position ont vraiment tendance à représenter de la fixation et des mouvements figés pour la majorité des personnes. En Technique Alexander, c’est exactement le contraire que nous cherchons. Nous ne recherchons pas une bonne posture mais une tonicité alliant dynamisme et souplesse qui soit adaptée à chaque instant. C’est cet état qui favorise le développement de la personne au quotidien. La bonne posture d’hier peut être une moins bonne posture aujourd’hui. En effet, comment intégrer une spirale de changement positif si vous vous figez dans une nouvelle « bonne position ». C’est pourquoi Alexander affirmait qu’il n’y avait pas de bonne position mais bien une bonne direction de l’usage de soi. C’est justement en dirigeant consciemment notre énergie et notre tonus musculaire dans la bonne direction que nous retrouvons indirectement ce qui peut sembler être une bonne posture ou des bonnes positions. Vous aurez compris le travail de la Technique Alexander est beaucoup plus fin et intégré que de vous tenir autrement en corrigeant directement votre posture.
Une étude a d’ailleurs prouvé que la posture telle qu’elle est comprise actuellement par les scientifiques n’influence pas la bonne santé.

Téléchargez cet article au format PDF pour le lire plus tard !