L’usage que nous faisons de nous mêmes (penser, bouger, le choix de nos activités et la manière de les réaliser etc.) influence le fonctionnement de notre organisme. Il influence aussi la structure de notre organisme.